Les utilisatrices et utilisateurs du site Lecturiels.org obtiendront la navigation
la plus fluide et un meilleur affichage en utilisant la dernière version du logiciel Firefox.

En naviguant sur le site Lecturiels, vous n’ouvrirez pas la porte aux biscuits (cookies) empoisonnés de toutes couleurs, ni ne faciliterez l’accès plus ou moins honnête à tous les espions et autres mécréants qui souhaitent farcir votre fureteur ou votre courrier électronique de contenus indésirés, de services dont vous n’avez que faire et de publicités hypocrites sinon souvent trompeuses.

« Lecturiels » ! Qu’est-ce à dire ? Le néologisme lecturiel est formé des mots « lecture » et « électronique », à l’instar de la formation du mot « courriel », désormais d’usage courant. Un lecturiel, c’est tout simplement un document qui se lit sur un support électronique. Dans ce sens, un texto, un courriel, un e-pub (un « livrel ») ou une page html pourraient être considérés sémantiquement comme des lecturiels.

Les lecturiels proposés par Vertiges ont tout de même d’autres caractéristiques. Il s’agit de publications d’une seule page qui se lisent ou se consultent à la verticale ou à l’horizontale, selon leur contenu. Tous les supports qui autorisent la lecture du format PDF permettent de lire des lecturiels – ce format assurant, par ailleurs, le maintien des qualités typographiques de chaque publication et la mise en évidence de leur présentation visuelle harmonieuse.

Mais encore ? Les lecturiels signés Vertiges remettent au goût du jour des œuvres littéraires de tous genres, de toutes les époques et pour tous les âges, et des albums d’images dont le propos peut être aussi bien documentaire que divertissant. Le caractère nostalgique de certains titres contraste avec la modernité d’autres ouvrages...

Vous hésitez ? Chaque titre est présenté dans une fiche qui le décrit objectivement. Consultez les fiches des lecturiels et choisissez !

Tous les lecturiels peuvent être librement téléchargés et sont inconditionnellement gratuits.

Actualités

4 mai 2020

Tout en poursuivant la publication de l’intégrale des nouvelles de Maupassant, plusieurs œuvres contemporaines s’ajoutent au catalogue des lecturiels. Parmis les 26 nouveautés du mois d’avril, Le Loup de la lectrice (fiche numéro 1095) – un très original dialogue entre deux écrivains, Corinne Larochelle et François Tétreau ; Famille Fiset (fiche 1091) – un essai-fiction de généalogie de l’écrivain et sculpteur Serge Fisette ; Squat, premier livre (fiche 1101) – des poèmes abondamment illustrés de peintures de l’auteur ; deux nouvelles de Marilú Mallet (fiches 1110 et 1111) qui complètent la réédition de toutes les nouvelles de la cinéaste publiées dans les années 1980.

Deux publications très illustrées couronnent cette liste : Roussil écarlate (fiche 1108), une importante monographie abondamment illustrée, de François Tétreau, sur l’œuvre et sur la vie du sculpteur Robert Roussil ; et Berthe Morisot, (fiche 1113), un court texte de Stéphane Mallarmé, issu de ses Divagations, sert de prétexte pour montrer des tableaux de la peintre impressionniste.

5 avril 2020

Parmi les vingt Nouveautés du mois de mars, il en est deux qui se trouvent être également des curiosités à la fois historiques et littéraires. La nouvelle Le Colporteur (fiche 1087) est le dernier texte écrit par Maupassant, quelques semaines avant sa mort. Il en est de même pour la lettre de Machiavel ; sa Description de la peste de Florence (fiche 1088) – qui ne décrit pas les ravages de la peste mais l’allure de la ville – fait songer aux villes d’aujourd’hui, à la lueur de la pandémie. Sa description de Florence constituait, pour lui également, sa dernière publication avant de succomber à une péritonite – et non à la peste !

5 mars 2020

La liste des Nouveautés à été mise à jour pour le mois de février. Trente nouveaux titres se sont ajoutés au catalogue des lecturiels et, parmi eux, des auteurs québécois contemporains dont Marilú Mallet – huit nouvelles, dont une inédite, Le Regard (fiche 1045) ; Jean Tétreau – un essai inédit, Nouveaux essais, nouveaux mélanges (fiche 1048),; et François Tétreau – réédition de six recueils de poésie.

28 février 2020

Il y a trois ans jour pour jour, le 28 février 2017, paraissait le premier lecturiel dans sa forme originale actuelle. Depuis ce moment historique des millions de mots et des milliers d'images ont été mis en scène dans plus de 1000 autres lecturiels constituant ainsi une bibliothèque nouvelle manière défiant les anciennes habitudes de lecture.